Tout Savoir

les artisans peuvent tester la viabilité de leur activité

Quels sont les domaines d'activités couverts par la couveuse ?

• Prestations de services
• Services aux entreprises et aux particuliers
• Professions libérales non réglementées
• Fabrication artisanale
• Activités d’achat revente (hors magasin ou boutique)
• Vente sur les marchés, e-commerce

PROJETS EXCLUS

  • Bâtiment et TP
  • Professions réglementées (notaire, avocat…)
  • Commerces avec accueil client (bar, hôtels,magasin…)
  • Médical et paramédical (médecin, kiné…)

Et votre statut dans tout ça ?

Toute personne peut intégrer la couveuse, quel que soit son statut, à l’exception des salariés temps plein.

• Vous pouvez garder un emploi à mi temps ou à temps partiel.
• Des aménagements peuvent êtres pris à destination des saisonniers.
• Vous maintenez votre statut de demandeur d’emploi et percevez l’intégralité de vos allocations chômage, RSA, ASS, quelque soit le chiffre d’affaires réalisé.
• Vous conservez votre régime de protection social.
• Vous êtes partiellement exonérés des cotisations sociales.
• Vous bénéficiez d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

Les prestataires de services peuvent tester leur activité chez Activie
activie vous accompagne

Quel sont vos accompagnements ?

Vous bénéficiez d’un accompagnement collectif et individuel dans tous les domaines clés : Commercial, Comptable, Communication…

CURSUS DE FORMATION INCLUS DANS VOTRE ACCOMPAGNEMENT :

• 3 modules « Communication non violente – Psychologie – Relation à autrui »
• 3 modules « Communication numérique – Informatique – Réseaux sociaux »
• 4 modules « Techniques de vente – Relation client »
• 2 modules « Comptabilité – Gestion »
• 1 module « Fiscalité des entreprises »
• 1 module « Assurance des pro – Prévoyance et retraite »
• 1 module « Statuts des entreprises »

Les questions fréquentes

Oui. Vos droits et vos revenus sont préservés grâce au Contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE). Ce contrat vous permet d’exercer en toute légalité tout en conservant votre statut social et vos droits antérieurs.

Oui. En couveuse, vous testez en grandeur réelle votre projet. Dès votre entrée en couveuse, le CAPE vous permet de commencer à vendre, à facturer vos produits ou services avant de vous immatriculer.

Oui. L’activité que vous développez vous appartient. Le résultat de votre activité vous est reversé intégralement.

Oui. Celui de chef d’entreprise… Grâce aux séances de formation et à l’accompagnement individuel tout au long de l’année vous maîtriserez rapidement toutes les facettes du métier (comptabilité, gestion, communication, commercial etc…)

La couveuse n’a aucun intéressement sur votre chiffre d’affaires. Vous réglez uniquement un abonnement forfaitaire mensuel de 99€ pendant les 6 premiers mois puis 110€ par mois à partir du 7° mois, qui comprend toutes les prestations y compris la formation, quelque soit votre chiffre d’affaires. Vos cotisations sociales sont également comprises.

Lorsque votre projet est suffisamment avancé, c’est à dire lorsque vos produits ou vos services sont prêts à être commercialisés. Les admissions se font les 1 et 15 de chaque mois.

Toutes vos cotisations sociales sont incluses dans la cotisation mensuelle que vous réglez à la couveuse tous les mois. A cela s’ajoute votre assurance responsabilité civile professionnelle si vous souhaitez la souscrire par l’intermédiaire de la couveuse (coût 185€ par an).

Le contrat d’appui au projet d’entreprise, CAPE, contractualise votre entrée en couveuse. Il vous permet de tester votre activité tout en conservant votre statut antérieur et vos revenus sociaux.

Oui, sauf si vous êtes à temps plein

• Démarrer une activité tout en maintenant vos allocations ou revenus sociaux et intégrer un réseau professionnel.
• Améliorer qualitativement votre projet grâce aux conseils et formations reçues.
• Tester votre projet pendant plusieurs mois pour savoir s’il est viable permet de décider sereinement de créer ou non.
• Au terme de la période de test, 70 % des entrepreneurs à l’essai créent leur entreprise ou retrouvent un emploi.
• Vous augmentez ainsi considérablement vos chances de réussite, sans prendre de risques financiers.

La couveuse met à votre disposition son n° SIRET pour que vous puissiez effectuer toutes les démarches commerciales (produire, facturer, communiquer…) liées à votre activité.

Vous communiquez sous votre propre nom ou le nom de votre future entreprise.

Vous pouvez quitter la couveuse au moment où vous le souhaitez sans préavis ni condition particulière. Généralement au moment où votre activité est pérenne et génère des bénéfices car le test d’activité n’a plus de justification. Si votre entreprise est viable, elle doit s’immatriculer en nom propre.

La couveuse des Hautes Alpes est soutenue par la Région Sud et le département des Hautes Alpes.

A votre sortie de couveuse, vous conservez les mêmes droits et aides à la création d’entreprise, vous restez éligible à l’ACRE. Il est à noter qu’un entrepreneur dont le projet a été testé en couveuse a plus de légitimité et de crédibilité pour obtenir des aides financières.